Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Donnez votre avis

Félicitations, remerciements, flagorneries ou coups de gueule, irrévérence, trahison ?

 

Commentez les récits...

 

Comme pour l'alcool, pas d'abus, faut quand même que ça tienne la route... Merci

Recherche

Liens

9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 19:05
Le Journal des Buressois de mars 2010 nous informe...

"Les 12 heures de Bures fêtent leur 20 ans le 30 Mai prochain"
buressois
accompagné d'une belle photo du départ en première page...

Le hic, c'est que les 12 heures, ça commence à 5h du matin ... Cherchez l"erreur...! Voilà de l'information !

Question subsidiaire: si c'est pas les 12 heures, de quelle course organisée actuellement par Bures ville sportive s'agit-il?....

Réponse: duathlon 30 mars 2008, supprimé depuis....

Alors, que reste-t-il sur cette photo? L'esprit "12 heures", course bon enfant ouverte à tous ?  C'est raté.

Bon, on y sera quand même...

Gilles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

petit pois 11/03/2010 09:50


Pédale toi même !
Non mais.
Et les petits gants ?


Fred O 10/03/2010 22:50


reprends toi...
t'as vu les shorts, on voit la religion des coureurs. Moi j'aurais peur de pas rentrer dedans, c'est pas de la prétention: c'est l'arrière qui ne rentrerait pas. 

Allez, pédale donc, ça te calmera 


Petit pois 10/03/2010 18:33


Je le trouve pas si jeune moi !
Par contre ces petits shorts moulants ça inspire non ?
C'est peut être ce qu'il faudrait non ? avec le logo, l'Yvette qui coule tout ça...


Fred O 09/03/2010 22:01


T'as pas compris Gilles : les coureurs sont bien plus jeunes, comme le prouve la photo, donc pas la peine de trainer 12h sur la piste, d'autant plus qu'elle est devenue très roulante avec les
derniers aménagements. Et puis le Jeune c'est pas un lève-tôt, alors les faire décoller à 5h, c'est pas gagné, il est peut être pas encore couché. En plus le jeune est pressé : il regarde sa montre
dès le départ.
Accessoirement, tu remarqueras que le jeune s'habille en orange, mais ça c'est entre toi et moi. 

Fred O